Clarinettiste de formation classique, Aymeric Pin a obtenu un prix de clarinette et de musique de chambre au Conservatoire de Montreuil, avant de poursuivre sa formation auprès de Jérôme Voisin. Il enseigne aujourd’hui la clarinette au Conservatoire de Saint-Denis, et multiplie depuis plusieurs années les expériences dans différents univers musicaux : musiques pour le théâtre, tango avec le sextet La Tinta, musique colombienne avec Cumbia Ya, improvisation et sound-painting au sein de l'ensemble Anitya… Sa rencontre avec David Krakauer et Merlin Shepherd sera le point de départ de sa passion pour la musique klezmer; il fonde Tsiganesh Gang en 2012.
Aurélie Branger étudie le violon à l’ENM de Saint-Nazaire, puis aux Conservatoires de la Ville de Paris, où elle obtient les Premier Prix de violon et de musique de chambre. Parallèlement, elle suit une formation musicologique, aboutissant à un master à l’Université de la Sorbonne et aux Prix d’Analyse et d’Esthétique du CNSMDP. Elle a également travaillé avec Olivier Pons, et enseigne aujourd’hui au Conservatoire de Sarcelles. Multipliant les expériences musicales au sein de diverses formations classiques ou contemporaines (Quatuor Zadig, ensemble Opus Open, Anitya), elle collabore aussi régulièrement avec des compagnies théâtrales (Théâtre de l'Estrade, Compagnie Bal de mots, Océd’art, Compagnie Les Trois Temps).
Cyril Trochu travaille ses instruments (piano, accordéon) à la croisée de différentes esthétiques : le jazz, la musique improvisée, la chanson française et la création contemporaine. Sa formation de pianiste a débuté avec Jean-Marie Bellec au Conservatoire de Nantes ; il obtient parallèlement un DEM jazz. Il a ensuite intégré la Bill Evans Piano Academy auprès de Bernard Maury, puis travaillé auprès de Guillaume Roy, Denis Colin, Bruno Chevillon, la Compagnie Lubat… Il poursuit son activité comme pianiste, accordéoniste ou accompagnateur-arrangeur au sein de plusieurs formations jazz, cabaret ou chanson (Peril jazz Quartet, Alcheringa, Kuroi, Ellipse, le Chas Quartet, le Franzktrio, Jazz Oblik), et participe régulièrement à différents projets et festivals (au Pannonica à Nantes, au Carré Bleu à Poitiers, à l’Europa Jazz Festival du Mans, Festival de « Jazz en Artois »).
Eric Mouchot débute la musique en autodidacte par la basse électrique, au sein d'un groupe de pop rock avec son frère guitariste. Après plusieurs années d'apprentissage, il entre à l'IACP (Institut d’Art de Culture et de Perception) afin d'y étudier le jazz, le jeu en orchestre, l'harmonie... Puis il entreprend l'étude de la contrebasse et entre au Conservatoire de Vincennes pour six années en classe de musique classique. Aujourd’hui il participe à de multiples formations et projets de jazz, musique afro cubaine, pop rock, ainsi que de sound-painting (ensembles Anitya et SPoumj).
Du jazz au Gwo Ka en passant par les traditions cubaine et irlandaise, François Collombon s’est imprégné, en tant que batteur/percussionniste, de mutliples tendances musicales au gré de sa formation (D. Pichon, F. Laizeaux pour la batterie, S. Quezada pour les percussions cubaines) et de ses rencontres (Sergent Garcia, Balkouta, Sylvain Marc, Francis Lockwood, Milena Kartowski…). Ces expériences l’amènent à découvrir régulièrement de nombreuses scènes parisiennes (New Morning, Bataclan, Bercy…) et internationales (Montréal – yiddish festival, Casablanca, Dubaï,Turquie, Guadeloupe)